Nouvelles

La 4ème manche du Championnat de voile Desjardins Subaru 2019, présentée par les Foyers Don-Bar, aura lieu samedi le 29 juin.
Les instructions de courses complémentaires icc-4 seront publiées sur la page cryq.org incessamment.
Nous vous invitons à vous inscrire en ligne si vous désirez vous joindre à la régate. Il sera également possible de le faire à la Marina de la Chaudière entre 10h et 11h, après quoi Sharon quittera la marina pour se joindre au comité de course sur le quai des Cageux.
Au plaisir de vous y rencontrer!
—- Erratum —-
L’infolettre annonçant la régate annonce un premier départ à 12h30. Le premier départ possible en classe verte est à 11h55, veuillez en prendre note!

Ivan Simard

Préseident, CRYQ

Régatières et régatiers, considérez vous comme salué!

     La quatrième manche de la saison 2019 du Championnat régional de yachting de Québec a lieu samedi prochain le 29 juin. Le départ de la régate se fera à partir du quai des Cageux de la promenade Samuel-De Champlain à compter de 12 h 30. Trois parcours sont possibles. Tous les détails concernant cette régate se trouvent dans les Instructions de course complémentaires - Course 4, publiées sur le site Web du CRYQ. La régate Coupe Chaudière est présentée par les Foyers Don-Bar.

     L'arrivée est prévue à la Marina de la Chaudière où se tiendront les célébrations d'après-course. Michel Théberge, un des administrateurs de la Marina, a informé Daniel Bouchard, vice-président du CRYQ, que des hot-dogs européens et des hamburgers seront servis. Les participants à la régate doivent cependant apporter leurs breuvages.

Régate Tour de l'île

La régate Tour de l'ïle a eu lieu samedi le 15 juin dernier dans des conditions météo surprenantes... Le CRYQ a rencontré Marc Villeneuve après la régate.
 

CRYQ : Bonjour Marc. Félicitations ! Vous avez gagné la régate Tour de l’île présenté par Formation Nautique Québec samedi le 15 juin dernier. Peux-tu nous parler de l’équipage de Predictable à ce moment et ce qu’ils ont eu à faire à bord?

MV : 

Après quelques années de reconstruction, l’équipage de Predictable a atteint un niveau de maturité intéressant cette année. Mes deux filles, comme je les appelle souvent, Isabelle et Julie, règlent le génois. Harold, parle peu, mais fait des miracles à la GV. Johanne, mon équipière la plus polyvalente, est présentement au mât et supervise Cedric, une recrue récente avec zéro expérience de voile mais une capacité d’apprendre renversante.

CRYQ : Tu a participé à plusieurs reprises au Tour de l’île. Est-ce que c’est vraiment 52 milles de choses tranquilles comme l’a dit Félix Leclerc ou est-ce différent pour les régatiers ?

MV : 

Je répète souvent que la voile c’est l’enfer et le paradis. Cela est particulièrement vrai sur un tour de l’Île d’Orléans. Je crois qu’il s’agissait de ma 14e participation au Tour  de l’Île. Je l’ai souvent abandonné avec mon voilier précédent peu performant au près. Le simple fait de franchir la ligne d’arrivée dans le temps prescrit est un exploit en soi. 

CRYQ : Pour la régate de 2019le choix de l’heure de départ a été un facteur décisif. Comment as-tu fait ce choix?

MV : 

Les prévisions de vent soutenu à plus de 20 noeuds me permettait d’envisager un départ à 9 h. Mais j’avais la ferme intention de prendre le même départ que Silent Partner et Don Bar. Sur la ligne de départ, le vent faisait défaut et mes concurrents directs ont hisser les voiles à 8 h15. La décision était facile. J’ai pris le départ de 8 h 30. Heureusement pour nous car ce fut la catastrophe derrière, comme j’ai pu le constater ultérieurement. À Sainte-Anne-de-Beaupré je scrutais l’horizon vers le pont de l’île et répétait: « Qu’est ce qu’ils font en arrière? Je devrais voir Angéline, Magic Bus et des Melges 24»; la pétole pour eux sur le départ!

CRYQ : Comme gagnant de la régate dans la classe blanche, quel conseil peux-tu donner à ceux qui veulent faire des régates et améliorer leurs performances ?

MV : 

Persévérer. Ne jamais arrêter de faire des améliorations à son voilier, former son équipage et peaufiner la préparation à une régate. Je crois fermement que, dans tous domaines, pour avoir de bons résultats, il faut répéter les mêmes tâches et faire en sorte qu’elles deviennent des routines. Cela signifie qu’il faut se spécialiser et demeurer au même poste longtemps. Aussi, j’utilise www.trello.com pour la communication avec mon équipage. Fini les textos, les courriels et les appels téléphoniques pour moi. Tout passe désormais par Trello. Je vous le recommande fortement.

CRYQ : Merci !

François Droüin
CRYQ - Communications

Bonjour régatiers!

Considérant que j'ai oublié d'apporter notre trophée reconnaissance de Voile Canada pour avoir été reconnu comme l'événement récréatif de Voile Canada en 2018, et comme il est dans mon bateau depuis le début de la saison avec les risques de bris inhérents, je l'ai mis en garde partagée!

La marina Port de Québec a accepté de l'héberger en sécurité dans un présentoir verrouillé à l'accueil de la marina. Ainsi, il est visible et protégé!

Passez le voir, il appartient à tous les bénévoles et participants au CRYQ!

Merci à la marina Port de Québec pour leur collaboration.

Ivan Simard,
Président, CRYQ

Bonjour à tous et à toutes!

     La troisième manche de la saison 2019 du Championnat régional de yachting de Québec a lieu samedi prochain le 15 juin. Le départ de la régate se fera au Parc nautique Lévy. Six heures de départ sont possibles entre 8 h 30 et 11 h; le choix de celle-ci est la responsabilité du skipper qui doit aviser le comité de course 10 minutes avant le début de la séquence choisie. Deux parcours sont possibles. Il faudra laisser l'île à tribord ou à babord, selon le drapeau levé par le comité de course. Tous les détails concernant cette régate se trouvent dans les Instructions de course complémentaires - Course 3, publiées sur le site Web du CRYQ. La régate Tour de l'île est présentée par Formation Nautique Québec.

     L'arrivée est prévue au Parc nautique Lévy où se tiendront les célébrations d'après-course. À cet égard, Mireille Bilodeau, directrice logistique du CRYQ, invite tous les participants à la régate à assister à la remise des résultats. Celle-ci se tiendra à l'extérieur sur les terrains du PNL ou au salon des membres, selon les caprices de Dame Nature. Des hot-dogs de style européen seront servis avec de petits accompagnements. Chacun doit voir à ses consommations. Notez aussi que le restaurant Bistro les Flibustiers, situé sur place également, sera ouvert selon son horaire habituel.

Le Défi des jeunes marins

La régate Défi des jeunes marins s'est déroulée dans conditions de légère brise. Dix-sept participants ont pris le départ pour le parcours YCQ-Q6-YCQ-Q6-YCQ-Q6-YCQ qui totalisait moins de 3 milles marins.

Le CRYQ s'est entretenu avec Samuel Plamondon après leur victoire en classe verte :

CRYQ : Bonjour Samuel. Félicitations ! Vous avez gagné le Défi des jeunes marins, la régate du Festival nautique samedi dernier au Yacht-Club de Québec. Peux-tu nous parler de l'équipage de Rose des Vents ?
SP : Notre skipper était Fernand Desgagnés. Sa conjointe Raymonde était aussi à bord comme équipière. D'ailleurs, il y avait autant d'homme que de femme dans l'équipage puisque Anne-Claire Tassel et Caroline Majeau étaient aussi équipières. De plus, Nicolas Parent, vice-président du Défi international des jeunes marins, s'occupait du génois tandis que j'étais responsable de l'écoute de grand-voile et de la tactique.
 
CRYQ : Depuis plusieurs années, votre capitaine Fernand Desgagnés s’implique dans l’administration du Défi international des jeunes marins. Qu’est-ce que cela signifie pour l’équipage de Rose des Vents ?
SP : Fernand est un passionné de la voile et du nautisme. Il croit au développement de l'apprentissage de la voile pour les jeunes et cela le motive à s'impliquer dans cette cause. Il a rencontré Nicolas à Rimouski il y a quelques années. Les deux sont sur la même longueur d'onde et c'est pourquoi ils partagent leur talent de gestionnaire pour cette cause. Ainsi, pour l'équipage de Rose des Vents, outre la victoire, c'est très satisfaisant de voir que plus de 29 800 $ ont été amassés dans la campagne de levée de fonds.
 
CRYQ : Durant la régate, la marée a été un facteur important. Peux-tu nous relater un moment qui vous a donné des difficultés?
SP : Il fallait passer trois fois la bouée YCQ après le départ. Lors du deuxième passage, Volteface, du skipper Carl Desgagnés, était prioritaire et nous avons eu de la difficulté à manoeuvrer dans le baissant. Il y avait là une petite compétition père-fils et il n'était pas question ni pour l'un ni pour l'autre de se faire un cadeau!
 
CRYQ : Comme gagnant de la régate dans la classe verte, quel conseil peux-tu donner à ceux qui hésitent à participer au Championnat régional de yachting de Québec et qui se questionnent sur la pertinence de faire des régates ?
SP : C'est simple : l'essayer, c'est l'adopter! Les régates du CRYQ, surtout en classe participation, ne se font pas avec le couteau dans les dents. Les participants se respectent. Et il faut faire des régates, car c'est la meilleur méthode de continuer à s'améliorer comme marin.
 
CRYQ : Merci !

François Droüin
CRYQ - Communications

Merci à nos partenaires

Max Marine
Boulet Lemelin
Boulet Lemelin C'est avec la même passion qu'au début que Richard Boulet, François Lemelin et Patrice Lemelin vous offrent un service de vente et courtage, de réparation et de vente de pièces à des prix imbattables. Situé à Québec sur la rive du fleuve Saint-Laurent, passez donc nous voir
AMQ
AMQ