La première régate du CRYQ en 2021, présentée par Garon, Fluet, Bissonnette, gestionnaires de portefeuille, a été tenue hier.

Le départ de la Coupe Chaudière, commanditée par les Foyers Don-Bar, dont le président Gilbert Dion était sur place, a été donné exceptionnellement devant le YCQ avec des contraintes covidiennes, réunissant 9 voiliers répartis en 2 classes. Le premier départ a été donné à 13h, le parcours faisait contourner la bouée Q16 près de Saint-Augustin, puis retour au YCQ.

Pourquoi peu de voiliers et aucun dans la classe verte? Probablement le résultat de l’alerte météo d’orages, vents violent et grêle prévus en après-midi, surtout que les voiliers devaient être en équipage réduit.
D’ailleurs, pour la première fois (à ma connaissance) depuis que nous avisons la Garde côtière des modalités de nos régates, ceux-ci ont rappelé le comité de course à 2 reprises. La première fois, vers 13h50, ils nous avisent qu’un cargo dans le secteur de la Q18 rapporte des vents de 40 noeuds (soit près de 75 km/h). Malheureusement, les bateaux des 2 flottes sont déjà hors de portée VHF, et aucun ne réponds à nos appels cellulaires, trop occupés par les manœuvres probablement.

À 14h, le grain atteint le YCQ où le comité de course s’était mis à l’abri. Un seul descriptif: violent!
Des 9 participants, 7 abandonneront la régate, dont certains à cause de bris sur les bateaux. Un des participants a d’ailleurs eu sa girouette en tête de mat arrachée par une vague lorsque le voilier a été couché, malgré tous les préparatifs proactifs anticipant le grain. C’est dire la force des éléments!
Deux persévérants ont réussi à compléter le parcours, soit Surprise et Angeline. Ils méritent des félicitations!
De plus, certains inscrits ont choisi de ne pas prendre le départ, c’est aussi ça être un bon skipper, prendre une décision sécuritaire à la lumière des informations disponibles. Selon les bateaux et l’expérience des équipages, seul le skipper assume la décision de prendre le départ. Vers 15h10, la Garde côtière a rappelé le comité de course pour s’assurer que tous les participants étaient en sécurité. Quel suivi apprécié! C’est avec plaisir qu’après l’arrivée des 2 derniers voiliers en course, nous avons pu leur confirmer que les marins expérimentés du CRYQ étaient tous revenus à bon port. Bravo à la Garde côtière pour ce professionnalisme.

Nous nous donnons rendez-vous au mois d’août pour la reprise du calendrier des régates et, espérons-nous, sans contraintes limitatives.

Ivan Simard
Président du CRYQ

Merci à nos partenaires

Max Marine
Boulet Lemelin
Boulet Lemelin C'est avec la même passion qu'au début que Richard Boulet, François Lemelin et Patrice Lemelin vous offrent un service de vente et courtage, de réparation et de vente de pièces à des prix imbattables. Situé à Québec sur la rive du fleuve Saint-Laurent, passez donc nous voir